Comme la majorité des gens, nous revenons de vacances. Moment de détente et de déconnexion totale. Maëlys juste avant était dans une de ses mauvaises phases. Fermée, colérique, terrible…

Mais quelques jours avant de partir, elle en est sortie pour repartir dans une phase de progrès où tout va bien! Elle a donc pu aborder ces vacances avec enthousiasme. Et ça a marché! Nous sommes partis en bord de mer: tous les jours, plage et eau.

Maëlys est un vrai poisson, et là j’en ai eu encore plus la confirmation. L’eau? Même pas peur, et quel bonheur! Elle y allait seule, avalait des tasses, tombait, recommençait et tout ça dans la bonne humeur.

La plage? Elle est devenue la reine des pâtés. Elle pouvait jouer des heures avec le sable. Quand on disait « plage! », c’était la première à la porte.

Ce que cela lui a apporté? Enormément. Nous étions six en tout. Elle a été stimulée de toute part, et comme dans une bonne phase, ouverte à ça. Du coup à 27 mois, Maëlys commence à faire les marionnettes ou à faire bravo. Elle a même fait semblant pour la première fois de sa vie, en prenant un moule de pâté de sable et en « téléphonant »! Elle était expressive, elle d’habitude si « renfermée » et sérieuse.

J’ai récupéré une petite fille un peu plus transformée encore, avec des progrès qui n’ont l’air de rien mais qui sont énormes pour elle! Et depuis notre retour, on continue, on travaille beaucoup sur le « pointé du doigt », et même si cela n’aboutit pas pour le moment, j’ai bon espoir.

J’ai commencé à téléphoner et à lancer les démarches pour:

  • un diagnostic, enfin.
  • de l’orthophonie
  • qu’on puisse commencer la méthode PECS.

Un bon programme de rentrée quoi!!