Quoi de plus normal pour raconter nos petites tranches de vie de TED et compagnie que de commencer par le début?!

C’est-à-dire ma fille, mon bonheur, une partie de moi… On l’a attendu, près d’un an pour qu’elle fasse son apparition. Les premiers mois de grossesse se sont très bien passés, on est heureux, on imagine tout en rose, mais rien ne va se dérouler comme prévu…

À 4 mois et demi de grossesse, les contractions font leurs apparitions. Et s’accentuent au fur et à mesure des semaines… À 27SA, je suis hôspitalisée pour MAP (Menace d’Accouchement Prématuré). À 30SA, malgré tout mes efforts, ma puce pointe le bout de son nez. 1kg375 et 40cm de bonheur…

La néonatologie se passe dans l’ensemble plutôt bien! Malgré deux frayeurs, dont une transfusion sanguine à 6 jours de vie, notre puce nous épate tous. Elle se bat pour sa vie, et nous on l’admire, et on apprend à être des parents, malgré cette paroi de plexiglas qui nous sépare.

Oh rien de tout ça n’est simple, ni facile, il faut être honnête, mais notre puce nous épate chaque jour, et on croit en elle. Le jour de la sortie, un bonheur sans faille: elle est enfin, à 2kg220, à la maison avec nous…

Les premiers mois se passent super bien, elle fait vite ses nuits, dort bien, sourit, fait notre bonheur.

À 1 an, elle est en retard niveau moteur, car elle ne sait pas s’assoir seule, ne sait pas passer du ventre sur le dos et inversement, ne sait pas marcher à quatre pattes, ne sait pas se mettre debout, Mais cela n’inquiète personne, c’est une grande prématurée… Effectivement, quelques temps plus tard, en une semaine, elle nous sidère et fait tout en même temps!

C’est vrai qu’elle est en retard sur d’autres petites choses aussi, elle ne fait jamais « au revoir », ne fait pas les marionnettes, ni bravo, ainsi que d’autres petits détails qui ne gênent non plus là encore personne, car c’est une grande prématurée…

Et malheureusement, nous non plus nous ne nous inquiétons pas. C’est notre premier enfant, pourquoi s’inquiéter?! Elle est née avec deux mois et demi d’avance, il faut lui laisser du temps! Si j’avais su… Mais cela ne sert à rien de culpabiliser, on ne ne pouvait pas faire mieux malgré notre amour pour elle.

Tout a basculé, au cours de sa deuxième année, à partir du 15ème mois. Mais ça, c’est pour le prochain article…