Le Prince Coquelicot (Mary-Annick et Fabrice Meyer)Mon premier sentiment en commençant à lire ce livre a été: comment les parents d’Antoine peuvent-ils parler à la place de leur enfant, et dire ce qui se passe dans sa tête alors que lui-même ne parle que très peu et n’a pas écrit ce livre? Et puis, j’ai compris.

Ils connaissent leur fils aussi bien que je connais le mien: sur le bout des doigts, profondément, passionnément, à la suite de nombreuses années passées en sa présence, avec ses obligations et ses plaisirs.

Le Prince Coquelicot est un joli témoignage d’à quel point la vie avec un enfant autiste peut être difficile mais belle, à quel point on peut aimer un enfant, et à quel point la société n’est pas encore prête à intégrer les différences.

Ce livre est un rappel refroidissant de ce que la vie avec un enfant autiste, non considéré de « haut niveau », peut être. Je pense qu’il faut toujours espérer et tendre vers une amélioration de son enfant, mais il peut être bon de savoir ce que la vie peut nous réserver. C’est toutefois un joli témoignage, et ce livre vaut la peine d’être lu. N’hésitez pas à entrer dans la vie d’Antoine, petit garçon autiste.

Le Prince Coquelicot

Itinéraires d’un enfant autiste

Un autiste n’est pas un extra-terrestre… En revanche, l’autisme est un long combat contre la ségrégation, contre l’exclusion, nonobstant les positions officiellement affirmées.

Le présent ouvrage retrace à la première personne le parcours d’un enfant autiste, en saisissant cette démarche qui consiste à « se protéger contre les agressions du monde »… Il s’agit:

« d’une vie intérieure dans un monde à part dans lequel je me suis barricadé pour mieux me défendre… Dans ce cocon, j’ai fixé le cadre de mon existence et mes propres repères, pour finalement devenir le monde à moi tout seul ».

En conclusion:

« l’autiste n’aime pas les mots ni mettre les maux en mots ».

Cette reconstitution d’un itinéraire est destinée à tous ces égarés de la vie qui ont tant de choses à dire, mais ne savent pas trouver les mots… et à tous ceux qui ont su tendre une main… percevant que l’écart entre la rationalité de la personne autiste et la nôtre n’est pas aussi grand… que certains veulent le faire croire!

Sommaire

  • Avant-propos: Je suis un petit prince
  • Préface de Gérard Barret
  • Préambule à la promenade
  • C’est parti… mon quiqui!!!
  • Ainsi donc… tu as une maman…
  • Ta chambre, Papa… !
  • Des pieds et des mains… et des légos aussi… !
  • « Atelier couture »
  • Stéphanie, Jocelyne, Patricia, Fred et les autres…
  • Dehors… J’adore!!!
  • Pour moi, ça baigne!
  • La rose et le coquelicot, suivi du poème de Margaux « Le Petit Coquelicot »
  • La métaphysique des tuyaux
  • Ici et maintenant à en mourir
  • Le 5ème élément… on l’appellera « Bébé Constant »
  • L’absence
  • « Je hais les haies »
  • Épilogue… Quelque part entre rêve et réalité
  • Des points sur les i pour en arriver au point final
  • Texte de Margaux: mon petit frère est toute la terre…
  • Bibliographie