L’année scolaire va bientôt commencer, et votre enfant va changer de classe, et peut-être d’école. Ou peut-être tout simplement d’enseignant. Si vous avez de la chance, et que son AVS habituelle le suit dans sa nouvelle classe, elle pourra faire le lien avec l’enseignant car elle aura son expérience avec votre enfant les années précédentes pour la guider. Mais que faire pour les autres enfants qui débutent dans leur école?

Écrivez une lettre à son enseignant

La personne qui va accueillir votre enfant dans sa classe, qu’il soit en effectif réduit en CLIS avec un enseignant spécialisé, ou qu’il soit accompagné d’une AVS dans une classe ordinaire, appréciera sûrement d’avoir des détails à propos de votre enfant—ce qu’il aime, ce qui le dérange, ce qui le motive, ce qui lui fait peur, etc.

Voici quelques idées sur les thèmes à aborder…

Son passé

C’est le point où peu d’enseignants d’attendent à avoir des informations, mais je pense qu’il est important qu’ils sachent par où vous en êtes passés pour en arriver là, d’où vous venez, votre tenacité pour votre enfant. Cela peut leur faire toucher du doigt que ce n’est pas maintenant que vous aller lâcher quoi que ce soit. Parlez-lui du diagnostic, du travail accompli, de sa prise en charge jusqu’à cette année. Ça en fera hésitez plus d’un quand ils auront envie de baisser les bras.

Son présent

En dehors de la classe, que fait votre enfant cette année? Il peut être bon de fournir un emploi du temps de votre semaine—certaines personnes ne se doutent pas à quel point on n’arrête pas, en temps que parent d’enfant autiste. Donnez des détails sur ses activités extra-scolaires, aussi, s’il en a.

Les personnes dans sa vie

Qui est-ce qui compte pour votre enfant? Sa famille, ses amis, mais aussi ses intervenants! Je ne sais pas vous, mais moi j’encourage les discussions entre l’école et les intervenants, afin qu’ils discutent entre eux du meilleur moyen de résoudre telle ou telle difficulté. Incluez une liste des intervenants avec leurs numéros de téléphone ou leur adresse e-mail pour que l’enseignant puisse les joindre. La plupart ne le feront pas si vous ne leur en donnez pas la permission, alors pensez à écrire que vous souhaiteriez que tout le monde soit en contact.

Ses compétences actuelles

Il peut être important de signaler au nouvel enseignant si votre enfant est propre, ou s’il est capable de compter jusqu’à 100, ou qu’il sait écrire, lire, additionner, etc. Les enfants autistes sont souvent difficiles à bilanter, donc n’hésitez pas à dire ce qui vous semble important qu’il sache. Vous pouvez aussi leur amener en début d’année quelques photocopies des exercices les plus pertinents de l’année précédente, cela les aidera à évaluer le niveau de votre enfant.

Ce sur quoi vous travaillez

Que fait votre enfant avec ses intervenants? Il apprend à parler? Il apprend la spatialisation? Et avec vous, à la maison, il fait quoi? Il écrit des mots? Vous êtes en train de lui apprendre le tour de rôle ou bien le coloriage? Toutes ces informations sont pertinentes, cela permet à l’enseignant de savoir sur quelles compétences insister avec votre enfant. S’il sait ce que vous faites, il peut lui demander à votre enfant de le faire aussi à l’école, ce qui lui fera travailler la généralisation.

Ses particularités, ses difficultés

Votre enfant a besoin de verbaliser ce qu’il fait? Il a besoin d’une aide visuelle pour écrire? Il ne supporte pas de toucher certaines matières, ou d’entendre certains sons? Il ne communique que par pictogrammes? Il a des routines ou des rituels qui peuvent être gênants en classe, ou que vous voulez encourager? Vous avez trouvé un moyen infaillible de le faire travailler? Donnez toutes ces informations à l’enseignant, cela facilitera son travail et l’intégration de votre enfant dans sa classe.

Avez-vous d’autres idées à ajouter dans la lettre pour l’enseignant? Partagez-les dans les commentaires!

(Photo: Letter to British Airways—Jackie Meredith)