Autisme Infantile (3)Les enfants autistes ont droit à une AVS pour aller à l’école. Il faut en faire la demande auprès de la MDPH avec le référent de scolarité. Il n’y a pas toujours assez d’AVS, ou d’AVS formée à l’autisme, mais je pense qu’avec un peu de motivation il n’est pas nécessaire d’avoir fait des études en psychologie pour s’occuper d’un gamin autiste. Voici mes quelques réflexions pour la rentrée, sur ce que j’attends comme travail de la part de l’Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS) de Matthieu.

De la motivation

Je voudrais que ce soit quelqu’un qui prenne les intérêts de mon fils à coeur, et qui comprenne à quel point sa présence lui sera bénéfique et nécessaire. Quelqu’un qui ne le laisse pas se balader sans but au fond de la classe pour pas qu’il ne dérange les autres dans leurs activités.

De l’empathie

Je voudrais qu’elle apprenne à le comprendre, qu’elle sache faire des compromis, qu’elle sache quand ne pas céder, et qu’elle soit exigeante en lui demandant de faire de son mieux.

De l’écoute

Je voudrais qu’elle sache nous écouter (nous parents), ainsi que l’équipe thérapeutique de Matthieu, pour apprendre les mécanismes d’apprentissage des autistes – et en particulier de Matthieu. Je voudrais aussi qu’elle soit attentive lorsque Matthieu parle, parce que lorsqu’on parle en même temps que lui généralement il se tait.

De l’endurance

Je lui souhaite d’avoir la forme, parce que Matthieu est plutôt remuant, et les trois jours où je l’ai accompagné à l’école j’ai passé beaucoup de temps à courir dans toute la classe pour l’empêcher de faire des bêtises. C’est à l’AVS de l’amener là où le groupe d’enfant se trouve, de l’empêcher de mettre la zizanie, et de lui apprendre à se tenir calme pendant les activités, ce qui n’est pas toujours aisé.

De la patience

Passer ses journées avec un enfant qui ne veut pas toujours faire ce qu’on lui demande peut être éprouvant, j’en sais quelque chose. Ceci dit, il faudra qu’elle répète patiemment toujours les même consignes, qu’elle fasse toujours les mêmes gestes pour lui montrer les activités, etc.

De la douceur

J’espère que l’AVS de mon fils trouvera quelque chose en lui à aimer, et j’espère qu’elle s’y attachera ne serait-ce qu’un peu, et qu’elle aura son bien-être et ses intérêts à coeur. J’espère qu’elle saura être ferme sans être méchante, qu’elle saura consoler quand il en aura besoin, et qu’elle saura se faire aimer de mon fils.

De la communication

Je voudrais que l’AVS de Matthieu soit en communication avec nous fréquemment, pour nous raconter les journées et les activités de Matthieu, les problèmes qu’elle a rencontré, et les progrès qu’elle a remarqué. Peut-être pourrons-nous mettre en place un cahier de liaison.

Pour que Matthieu puisse s’intégrer dans sa classe et faire des progrès, il faut que son AVS lui soit dévouée, et pense plus à l’avenir de mon fils qu’à son confort. J’espère que nous tomberons sur la perle rare qui présentera tous les traits évoqués plus haut.

Et vous, avez-vous une AVS pour votre enfant? Comment cela se passe-t-il? Quelles sont les autres qualités que vous souhaiteriez rencontrer dans une AVS? Partagez vos avis dans les commentaires.