Autisme Infantile (2)J’ai l’immense chance d’avoir une équipe thérapeutique fantastique et ouverte à mes propositions, qui m’inclut entièrement dans la prise en charge de Matthieu et prend en compte mon avis et mes souhaits, en essayant de toujours trouver un terrain d’entente plutôt que de m’imposer leurs choix. Je suis tout à fait consciente de l’exceptionnalité de notre situation, car j’entends beaucoup dire autour de moi que d’autres parents doivent se battre sans arrêt pour que leur enfant reçoive le traitement qu’ils veulent.

C’est ainsi que lorsque je leur ai proposé de former un atelier mêlant psychomotricité et orthophonie, et m’incluant, nous avons démarré des séances bimensuelles basées sur des thèmes précis: le goût, le toucher, les sons, les consistances, le corps, etc.

Nos buts sont multiples: allier la psychomotricité et l’orthophonie au jeu, resserrer encore les liens entre Matthieu et ses thérapeutes, travailler des choses nouvelles lui ouvrant l’esprit et l’amenant à faire des découvertes.

Pendant ces ateliers, nous cherchons aussi beaucoup à le canaliser, à travailler l’interactivité, le tour de rôle, l’écoute des consignes et la patience. Ce sont des séances plutôt physiques où nous devons continuellement le diriger, le faire asseoir, le faire aller là où il doit faire une action, etc., un peu comme on le ferait d’une marionnette récalcitrante. Mais au final, il finit par comprendre ce qu’on veut de lui et il nous accompagne par la suite dans nos demandes.

Nous travaillons tous de concert afin de lui offrir le maximum de chances de se développer au-delà de ses comportement stéréotypiques. Matthieu semble complètement à côté de la plaque la première fois où nous abordons un thème, mais lorsque nous y revenons par la suite, il semble avoir plus d’entrain et plus d’envie de bien faire. Nous refaisons les anciens ateliers à intervalles réguliers jusqu’à ce qu’ils soient assimilés.

J’ai retrouvé beaucoup de nos actions dans le livre de Barbara Donville: Vaincre l’autisme. Je vais essayer de pêcher dedans pour trouver encore plus d’idées à exploiter pour Matthieu.