Violences et dangers

Violences et dangers

Céline BruntzCéline Bruntz, psychologue spécialisée en autisme, répond à vos questions sur la psychologie et l’autisme. 

Clarisse écrit à Céline parce que son enfant se mord jusqu’au sang et qu’il n’a pas conscience des dangers et joue avec les prises électriques.

Je m’appelle Clarisse, maman d’un enfant autiste de 11 ans, et j’ai besoin de vos conseils car je me sens perdue.

Mon enfant frequente l’IME de ma région, et est donc bien entouré avec des progrès incroyable dans la vie quotidienne. Mon gros soucis est que mon enfant se mord au sang à chaque fois qu’il est contrarié, ou face à un refus, et prend aussi plaisir à jouer avec les prises et les interrupteurs électriques en les arrachant du mur en un temps record.

Nous avons tout essayé (les éducateurs psychologues et la famille), sans succès. Je suis inquiète et désespérée, pouvez-vous m’aider? Merci d’avance.

— Clarisse

Bonjour Clarisse,

Je comprends votre souci. En effet, ce que vous décrivez du comportement de votre enfant, c’est ce que l’on observe chez la plupart des enfants autistes qui ont beaucoup de mal à tolérer la frustration et réagissent par de l’agressivité envers eux-mêmes.

Face à un enfant qui se mord, ce que je fais en général, c’est que je lui explique que c’est interdit de se faire mal et je lui donne un objet comme un coussin ou une petite balle qu’il peut mordre s’il en ressent le besoin. Certains enfants ont besoin de garder cet objet à la main pour se rassurer. Tout le travail des professionnels en lien avec les parents va consister à aider l’enfant à apprendre à mieux supporter la contrariété et à communiquer par la parole et avec des signes et des pictogrammes. Les manifestations d’agressivité diminuent en général quand les enfants s’approprient une forme de communication.

Vous soulevez aussi un autre point important qui est que les enfants autistes n’ont pas conscience du danger. Je suis d’accord avec vous que ça doit être très dur à vivre en tant que parent car ces enfants demandent une surveillance constante même s’ils peuvent aussi avoir besoin d’être plus autonomes à certains moments. Les aides à la communication (langage des signes, pictogrammes) permettent de faire comprendre à l’enfant que c’est interdit de jouer avec la prise électrique, par exemple, en accompagnant également par la parole. Il est nécessaire de détourner l’enfant de son comportement inadapté afin de lui proposer une activité centrée sur l’échange et la communication par le biais de jeux.

Voilà ces quelques pistes qui je l’espère vous éclaireront. Je vous souhaite bon courage.

7 Commentaires

  1. Voila une question sur laquelle je pense avoir une solution !! Ma petite fille n’est pas autiste mais elle se mort elle aussi. Nous la faisons suivre par le NACD aux Etats-Unis (www.nacd.org, National Association for Child Development) qui a une approche tres avant-gardiste des problemes de developpement. Nous avons souleve le probleme des morsures avec notre evaluatrice et elle nous a donne le conseil suivent : mettre de l’huile essentielle de pamplemousse ou d’arbre a the (je ne sais pas si cela se trouve en France, ca s’appelle tea tree oil en anglais) sur les bras pour leur donne un mauvais gout. Nous faisons cela depuis quelques jours et nous avons vu de bons resultats, il n’y a qu’a voir la tete de notre puce quand elle goute a ses bras :) (nous utilions de l’huile d’arbre a the). Le seul probleme c’est qu’il faut constamment re-appliquer l’huile. Nous pensons donc la melanger a une creme pour « stabiliser » l’huile.

    Maintenant, quant au pourquoi de ces comportements… Je crois que les enfants autistes ont, comme ma fille, des problemes de sensibilite. Notre fille est peu sensible a la douleur et elle ne sent par exemple pas ses morsures sur ses bras. Comme l’a explique notre evaluatrice, si elle sentait sa douleur, elle ne se mordrait pas !! Le NACD a developpe plusieurs exercices pour accroitre la sensibilite de notre fille (ca marche !) et je conseille donc a cette maman de travailler avec un(e) ergotherapeute pour augmenter la sensibilite.

    Ce n’est pas evident de savoir vers qui se tourner lorsqu’on a des problemes de ce type (morsures, comportement). Comme souvent, le probleme n’a pas qu’une origine conportementale mais aussi sensorielle. Une psychologue peut apporter un aspect de solution mais ce n’est pas toujours suffisant. Nous avons la chance d’avoir acces a des evaluateurs tres cales sur toutes ces disciplines et qui arrivent a cerner chaque probleme dans son integralite.

    J’espere avoir aide !!!

  2. Ca fait plaisir de voir aussi des réponse neurologiques de temps en temps… Je usis très surprise de ne lire que des réponses psychologiques au problème de l’autisme qui à part en France est depuis longtemps vu sous d’autres angles.
    Les troubles de la sensibilités sont probablement une partie du problème… quant à lire que « les enfants autiste n’ont pas conscience du danger »… est-ce qu’on leur donne simplement les moyen de le comprendre.
    J’ai travailler avec de nombreux enfants autiste, mon frere est autiste sévère pourtant aujourd’hui il a tout à fait conscience de tout ça.
    Pour les soucis d’automutilation il est bon de se questionner aussi sur les réaction d’acidose… et oui il y a aussi de nombreuses causes physiologique à l’autisme à explorer…

  3. Merci Estelle, j’avoue que j’ai été très étonnée en voyant cette méthode si simple, si facile à appliquer… Pourquoi on n’y a pas pensé avant, hein? =)

    Je ne connais rien à l’ergothérapie, je pense qu’il va falloir que je me renseigne pour pouvoir en parler prochainement sur ce site.

    Hannah, je t’avoue que je donne les réponses que j’ai, je ne prétends pas avoir raison sur tout ou tout savoir. Je pense que la part psychologique peut aussi aider. Céline donne des réponses sensées, pas idiote du style « c’est parce que vous avez pas voulu de votre enfant », « vous êtes une mauvaise mère » ou des ***neries dans ce genre. Son rôle est d’aider psychologiquement. Si tu as d’autres informations, n’hésite pas à faire comme Estelle et à les partager, ça intéressera tout le monde, je peux te le garantir! =)

    En attendant d’avoir, peut-être un jour, qui sait, un membre de chaque corps professionnel de la santé qui participe sur ce site, regroupons nos solutions, nos connaissances, et entraidons-nous pour mieux aider nos enfants.

    D’ailleurs, toi qui es orthophoniste et qui connais l’autisme, ça te dirait pas de m’aider pour le site et de faire quelques articles? 😉

    Amicalement,
    Nathalie

  4. C’est vrai que c’est une solution simple que de donner mauvais goût aux bras ! Mais il n’est pas facile de trouver un produit sans dnager pour l’enfant qui ait mauvais goût.

    Ma fille est suivie par une kiné, une ergothérapeute, une éducatrice et une orthophoniste qui viennent à la maison une fois par semaine. Tous ces professionels m’ont beaucoup appris mais ne nous ont pas permis de vraiment avancer. Le problème de ces professionels est qu’ils ont une vision cloisonnée d’un problème très complexe : par exemple, dans notre cas, la kiné va s’occuper de faire asseoir ma fille mais cela ne sert à rien parce que sa sensibilité dans les bras est telle qu’elle ne « sent » pas le sol. J’avoue avoir été frustrée par ces pratiques et c’est ce qui nous a conduit à aller voir ailleurs. Notre ergothérapeute a sûrement l’approche la plus globale de toutes. Elle est le plus aux fait des connections entre le cerveau et la sensibilité, par ex.

    Depuis que j’ai ma fille, je suis passionnée par le développement de l’enfant et les méthodes qui aident les enfants avec Down Syndrome, autisme, sensory integration disorder (je ne sais pas ce que c’est en français) etc. C’est passionant ! Et j’ai appris qu’il ne fallait jamais, jamais, se décourager et que nos enfants nous surprennent tout le temps. Assez de bavardage :)

    Voici une discussion très intéressante sur ergothérapie et autisme, c’est sur le forum magicmaman, j’espère que cela va t’aider :

    http://forum.magicmaman.com/magic03ans/Desenfantsdifferents/ergotherapie-autisme-sujet-3663728-1.htm

  5. Il est vrai que je démarre parfois un peu au quart de tour… je ne dis pas que la psychologie n’intervient pas dans une rééducation de l’autisme, mais pour moi elle intervient autant que pour l’éducation de n’importe quel enfant… et que souvent on explique par des « causes » psychologique, sans pouvoir réellement travailler dessus des difficultés qui ont une origine tout autre…
    Je travaille et j’ai effectivement travaillé avec des enfants autistes, à la base avec une méthode neurologique (dont parle Estelle sans la citer…), j’ai aussi travailler en IME pour adolescents autistes mais j’ai préféré partir au vu du travail réalisé.
    Pour ce qui est d’articles pourquoi pas, j’ai déjà beaucoup travaillé sur le sujet même pendant mes études, mais malheureusement mon temps est aussi précieux dans la mesure ou je suis maman solo d’une petite fille IMC !
    Mais j’ai pas mal de documents si cela peut interesser, à lire aussi « The Autisme File » magasine anglophone qui je pense donne pas mal de pistes.

  6. Estelel a écrit : « Notre fille est peu sensible a la douleur et elle ne sent par exemple pas ses morsures sur ses bras. Comme l’a explique notre evaluatrice, si elle sentait sa douleur, elle ne se mordrait pas !! »

    Cette remarque ne me semble pas être exacte pour les personnes avec autisme :

    1 – ils ne savent pas exprimer leur douleur.
    2- des comportements sont déclenchés par la douleur, faute de soins pour l’origine de ses douleurs
    3 – un comportement auto-agressif (y compris automutilation) se développe pour « cacher » cette douleur
    4 – lorsque ce comportement s’est développé, il peut s’enraciner
    5 – les preuves physiologiques d’une douleur peuvent être plus importantes que pour un « enfant « NT »
    etc..

    Ci-dessous les références d’un article, que je n’ai pas lu (il est en anglais) , mais dont il est question dans la polémique sur le packing.
    http://www.plosone.org/article/info:doi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0005289

  7. Voila j’ai un enfant autiste , diagnostiqué comme étant autiste moyen à l’age de 03 ans .Aujourdhui il va bientôt avoir 14 ans , depuis qu’il était tout petit il me faisait des crises de pleurs en se mordant l’index droit au point ou la peau de son doigt est devenue très dure au toucher , suivit pendant 03 ans chez une équipe constituée par un psychiatre, un orthophoniste et une psychologue ; ensuite j’ai pu l’intégrer ( aprés m’être battue ) dans une école publique ou il a appris à lire , à écrire et surtout les mathématiques qu’il maîtrise bien, seulement voila que les autres matières ils ne pouvait pas les suivre à cause de sa maladie cela d’une part , d’autres part et c’est la raison pour laquelle je vous écris aujourdhui, je sens et je vois que sa déprime augmente avec l’age , il est souvent stressé , il ne tient plus en place et ses crises sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus violentes notamment vis à vis de lui même, autre choses qui me préoccupe, c’est qu’il se répète tout le temps surtout quand il est trop stressé , des tocs qui deviennent insupportables à la longue , pour lui car je le sent gêné et conscient de son mal mais n’y peut rien faire , et aussi pour le reste de la famille , son petit frère commence à l’imiter et moi je suis stressée ne sachant pas quoi faire pour le soulager.
    Alors s’il vous plait , aidez moi à comprendre mon enfant et surtout à savoir me comporter quand il me fait ses crises car j’avoue être dépassée et je n’arrive plus à gérer ses crises à répétition et ses tocs.
    Merci de bien vouloir me répondre , mes salutations respectueuses ! Mme GH

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lettre d'information Autisme Infantile

Recevez des articles et des informations sur nos opérations
gratuitement et automatiquement dans votre boîte de réception.

Pas de spam, seulement de l'information.

Pin It on Pinterest