Céline BruntzCéline Bruntz, psychologue spécialisée en autisme, répond à vos questions sur la psychologie et l’autisme.

C’est une question compliquée, et j’ai eu au recours aux éclairages d’une collègue orthophoniste pour vous donner une réponse au plus juste. Cette question est intéressante car elle permet de faire le point sur ce qu’on entend par autiste verbal.

On peut différencier les enfants qui utilisent les mots en les répétant mais qui ne communiquent pas avec une autre personne, et les enfants autistes verbaux qui commencent à entrer dans le langage pour communiquer ou qui parlent. J’observe également cette même distinction chez les enfants autistes avec qui je travaille à l’IME.

Dans les deux cas, ma collègue conseille d’utiliser le PECS, car dans le premier cas ce code va aider les enfants à s’ouvrir à la communication, et dans le deuxième cas cela peut les aider à affiner leur communication. Je suis aussi assez de cet avis, car on s’est posé les mêmes questions à l’IME avec l’utilisation du langage des signes et des pictogrammes avec des enfants verbaux, et ça n’a pas affecté leur communication verbale.

Cependant, il faut tenir compte de la singularité de l’enfant, c’est pour cela qu’il est nécessaire de demander l’avis d’un professionnel (pédopsychiatre, orthophoniste) qui vous guidera dans l’utilisation du PECS avec votre enfant en cas de besoin.


Mise à jour du 31 août 2012

Valentin Monteleone a écrit de nombreux articles sur le PECS (Picture Exchange Communication System), vous pouvez les consulter ici: