Céline BruntzCéline Bruntz, psychologue spécialisée en autisme, répond à vos questions sur la psychologie et l’autisme.

Céline donne des pistes à explorer en cas de confrontations et de provocations au sein de la famille lorsqu’un des enfants est autiste.

Je suis grande sœur d’un jeune adulte autiste et d’un petit garçon. Mes interrogations ne concernent pas directement mon frère autiste mais mon second frère. Il est très calme à l’école, presque effacé, mais à la maison c’est une confrontation permanente avec mes parents et plus particulièrement ma mère.

J’ai longtemps attribué ses réactions à des caprices (enfant très entouré, un peu gâté…) mais en faisant quelques recherches sur Internet je suis tombée sur enquête canadienne expliquant que les frères et sœurs d’autiste sont plus « sensibles » à certains troubles du comportement (et notamment confrontation et provocation comme mon petit frère).

La situation m’inquiète quelque peu et la detresse de mes parents me brise le cœur. J’aimerai donc avoir votre avis sur la situation ou le nom d’un spécialiste à contacter le cas échéant.

Votre question est importante et je comprends que le comportement de votre petit frère à la maison vous inquiète, car c’est effectivement le signe d’un appel à l’aide. Les frères et soeurs d’un enfant autiste peuvent avoir besoin, comme dans le cas de votre petit frère, de parler avec un professionnel de leurs difficultés liées au handicap. Il est important quand le besoin se fait ressentir de consulter un psychologue ou un pédopsychiatre qui pourra aider l’enfant à verbaliser ses ressentis pour qu’il aille mieux. Selon le cas et en fonction de la demande, il sera proposé une thérapie individuelle ou la participation à des groupes de parole spécifiques aux frères et soeurs d’enfants handicapés.

Je recommande vivement aux personnes intéressées de lire l’article sur les frères et soeurs d’enfants autistes dont vous parlez qui est publié par le Réseau Canadien de Recherche d’Intervention sur l’Autisme. Je vous remercie pour cette information qui, je pense, pourra intéresser du monde, car il y a aussi plein d’autres informations enrichissantes sur ce site. Enfin, je conseille aussi la lecture du livre de Régine Scelles: Fratrie et Handicap: L’influence du handicap d’une personne sur les frères et soeurs.