Céline BruntzCéline Bruntz, psychologue spécialisée en autisme, répond à vos questions sur la psychologie et l’autisme.

Quand l’enfant est violent envers lui-même, il est nécessaire de le contenir doucement pour l’aider à se calmer en lui expliquant avec des mots simples.

Cette approche permet d’aider l’enfant à se protéger de sa propre violence. La musique douce et les massages sur le dos ou la tête peuvent l’aider aussi à s’apaiser.

Voir aussi: Violence et dangers (comment aider les enfants qui s’auto-mutilent, et/ou qui n’ont pas conscience des dangers qui les entourent)

Mise à jour du 23 septembre 2012

Plusieurs articles ont depuis été écrits concernant les enfants ayant de forts troubles du comportement les amenant à se taper ou taper les autres:

Gérer la violence envers autrui et soi-même

  1. La structuration de l’espace et du temps
  2. Éducation, apprentissages et communication
  3. Comprendre les divers facteurs (organiques, psychologiques, sensoriels)
  4. Travail sur les facteurs déclenchants

Je vous recommande aussi le livre de Gloria Laxer et Paul Trehin sur le sujet, qui est très bien fait. Il répondra en détail à tous vos questionnements sur le pourquoi de la violence de votre enfant, et le comment l’empêcher ou la diminuer: Les troubles du comportement associés à l’autisme et aux autres handicaps mentaux.

Lettre d'information Autisme Infantile
Recevez des articles et des informations sur nos opérations
gratuitement et automatiquement dans votre boîte de réception.
Pas de spam, seulement de l'information.

Pin It on Pinterest