Céline BruntzCéline Bruntz, psychologue spécialisée en autisme, répond à vos questions sur la psychologie et l’autisme.

Quand l’enfant est violent envers les autres enfants, il est important d’isoler l’enfant dans un endroit calme avec des coussins. Il est important d’expliquer ce que l’on fait avec des mots simples en étant soit avec l’enfant ou en le laissant  seul en fonction de son état.

Réponse au témoignage de Christelle

Si je peux me permettre de donner mon avis, je comprends votre inquiétude par rapport à votre fille. Avant d’envisager l’éloignement de son frère, peut-être serait-il possible de demander un autre avis pour savoir si un suivi pourra être proposé à votre fille. Je vous conseillerai aussi de vous renseigner auprès des associations de parents d’enfants handicapés qui proposent parfois des groupes de parole spécifiques pour les frères et soeurs.

Dans tous les cas, votre décision vous appartient et ce ne sont que quelques pistes pour vous aider à cheminer dans votre réflexion. Bon courage.


Mise à jour du 27 août 2012 (par Nathalie Aynié)

Plusieurs articles ont depuis été écrits concernant les enfants ayant de forts troubles du comportement les amenant à se taper ou taper les autres:

Gérer la violence envers autrui et soi-même

  1. La structuration de l’espace et du temps
  2. Éducation, apprentissages et communication
  3. Comprendre les divers facteurs (organiques, psychologiques, sensoriels)
  4. Travail sur les facteurs déclenchants

Je vous recommande aussi le livre de Gloria Laxer et Paul Trehin sur le sujet, qui est très bien fait. Il répondra en détail à tous vos questionnements sur le pourquoi de la violence de votre enfant, et le comment l’empêcher ou la diminuer: Les troubles du comportement associés à l’autisme et aux autres handicaps mentaux.

Pin It on Pinterest