La phase I, comme nous l’avons vu précédemment, permet d’apprendre à l’enfant la façon dont il doit communiquer. Lorsqu’il tend une image d’un objet désiré, il le reçoit instantanément. Maintenant, il s’agit de lui apprendre à sa effectuer sa demande à l’adulte dans toutes les situations.

Cette phase a deux objectifs: le déplacement et la persistance. Le but est d’apprendre à l’enfant à être en permanence en communication pour aller chercher  des images et se déplacer vers n’importe qui pour faire des requêtes. En parallèle, on continue à apprendre de nouvelles images avec la phase I, pour enrichir le vocabulaire.

Le déplacement

L’apprentissage du déplacement s’effectue toujours à trois: l’enfant, le Partenaire de Ccommunication (PC) et l’Incitateur Physique (IP). L’enfant dispose cette fois-ci de son classeur avec les images qu’il a apprises. Sur le dessus de son classeur, on scratche l’image de l’objet désiré et le PC tient l’objet. Il vaut mieux s’assurer, au départ, que l’enfant désire bien cet objet, pour permettre à la phase II de bien se dérouler.

Travail sur le déplacement

  • On travaille d’abord la prise de l’image sur le classeur pour la donner au PC. Comme à la phase précédente, l’IP aide l’enfant physiquement.
  • Ensuite, on augmente progressivement la distance entre l’enfant et le PC. L’enfant doit se déplacer dans la salle pour aller demander l’objet au PC.
  • Enfin, on augmente progressivement la distance entre l’enfant et son classeur. L’enfant ne transporte pas son classeur avec lui. Il le laisse à un endroit dans la salle. Il doit donc se rendre à son classeur pour prendre son image, puis aller vers le PC pour la donner.
  • L’IP accompagne l’enfant pour l’inciter à faire son déplacement. Le PC remet l’image sur le dessus du classeur pour recommencer l’exercice.

Ici, il est même possible de travailler le changement de salle pour que l’enfant comprenne qu’il peut faire ses demandes avec une grande distance. Il faut toujours penser à féliciter/encourager l’enfant verbalement quand il réussit à faire la demande.

La persistance

L’apprentissage de la persistance se déroule de la même manière, sauf que le PC ne va pas faciliter la communication. Il tourne le dos à l’enfant, croise ses bras et ne le regarde pas. L’enfant apprend alors à insister pour faire sa demande et solliciter le PC pour qu’il se retourne en lui touchant le bras, en se plaçant devant lui ou en l’appelant.

Là encore, le PC doit féliciter l’enfant d’avoir persisté dans sa demande. Il ne faut pas hésiter à en rajouter dans la surprise.

Cet apprentissage est très important car il permet d’apprendre à l’enfant à manifester sa demande. Ca évite par exemple lors d’un repas collectif que l’enfant tende son image et que l’adulte ne le voie pas car il est occupé à servir le repas. L’enfant peut alors rester le bras tendu avec l’image pendant plusieurs minutes, et soit il se décourage et n’obtient pas ce qu’il désirait, soit il est frustré et peut avoir un trouble du comportement.

Lorsque l’enfant réussit 8 fois sur 10 présentations à se déplacer et à persister, on passe à la phase suivante.