On m’a récemment parlé de la méthode des 3i, et j’ai voulu jeter un coup d’oeil sur ses principes, qui me semblent très bons. En fait, ce sont ceux qui j’applique déjà à la maison avec succès: une stimulation individuelle, intensive et interactive, basée sur le jeu, l’affection et l’enthousiasme.

Une stimulation individualisée

Matthieu et moi nous installons régulièrement, depuis qu’il est tout petit, pour jouer tous les deux. Quand il était plus jeune, il était passionné par les puzzles à encastrer, et il m’amenait régulièrement près de moi ses grands puzzles pour me montrer à quel point il réussissait bien. J’en profitais pour lui donner le nom des pièces qu’il encastrait: le soleil, la vache, le tracteur, etc.

Ces temps-ci, il s’intéresse plutôt à d’autres activités: les perles à enfiler, les cubes (et rectangles, cylindres, etc.) de bois à empiler pour réaliser des constructions, les gommettes ou l’apprentissage de la lecture. Là aussi, il me sollicite et nous passons tous les jours du temps ensemble à jouer rien que tout les deux, en profitant de la sieste de son frère.

Une stimulation intensive

Les 40 heures par semaine, soit 6 heures par jour, sont peu faisables pour moi: il faut aussi que je m’occupe de son frère, du ménage, de la construction de la maison à gérer, des papiers administratifs, etc. Cela dit, à côté de nos séances de jeu, il suit une rééducation intensive avec son équipe thérapeutique, avec une à trois séances par jour, et il va à la halte-garderie pour la socialisation.

Une stimulation interactive

Il est crucial d’utiliser toutes les occasions pour communiquer, accrocher le regard, faire des échanges. Ce n’est pas l’apprentissage en lui-même qui est important pendant ces séances, mais l’interactivité.

Tout doit être axé sur le jeu! Si l’enfant s’amuse, il recommencera plus volontiers que s’il s’ennuie ou s’il se sent obligé. Il faut donc savoir rebondir sur les activités qu’il amorce, en réclamant son attention, en verbalisant ses actions, en essayant de faire passer des notions (par exemple: chacun son tour). Il faut aussi le féliciter chaudement à chaque réussite de communication.

Allez jeter un oeil sur le site de l’Association Autisme Espoir vers l’école pour découvrir tous les détails de la méthode des 3i (méthode de stimulation individuelle des enfants autistes).

Mise à jour du 27 août 2012

Depuis cet article, mon opinion a un peu changé par rapport à la méthode des 3i. Je pense toujours que d’axer les apprentissages sur le jeu est important, mais le nombre de bénévoles qui défilent, rarement qualifiés, ainsi que des témoignages entendus de la part de parents dont les enfants n’ont pas progressé m’ont fait réévaluer mon jugement sur cette méthode.

Ainsi, je ne la recommande plus, même si je suis sûre qu’entouré de personnes compétentes et en jouant l’enfant peut faire des progrès. Ces progrès, il peut les faire aussi avec d’autres méthodes, qui elles ont fait leur preuves par des études scientifiques sur leur efficacité.

Pour en savoir plus sur cette méthode des 3i, je vous recommande l’excellent article de Béatrice sur le sujet: 7 choses que vous devez savoir avant de choisir les 3i, ainsi que la lecture des commentaires de cet article.