Pour les plus petits de nos enfants, il peut être intéressant de leur apprendre les couleurs pour commencer. Cela peut être un des premiers buts de la prise en charge à la maison: c’est assez simple à condition évidemment de ne pas se lancer dans des couleurs trop précises genre magenta, taupe, etc., et ça peut poser les bases pour des exercices futurs (les formes, par exemple).

Apprendre les couleurs avec Elmer, l'éléphant bariolé

Faire petit à petit

Il ne faut surtout pas se lancer à apprendre trop de couleurs à la fois. Je pense qu’il est nécessaire de commencer par nommer une seule couleur, pendant un petit laps de temps, afin qu’elle soit bien ancrée dans la mémoire de votre enfant.

Par exemple:

  • vous pouvez désigner les objets qui sont rouges à chaque fois que vous passez à côté
  • à chaque fois qu’il s’empare d’un jouet rouge, lui rappeller qu’il est de la couleur que vous êtes en train de lui enseigner
  • faire des journées « couleur »: s’habiller tout en rouge, préparer une assiette pleine de rouge le midi, faire de la peinture avec différentes teintes de rouge, etc.

Il est difficile de savoir si la couleur a été bien assimilée, puisqu’un enfant autiste a des problèmes à communiquer et parle rarement ou montre rarement du doigt. Si vous avez des cubes, vous pouvez essayer de lui demander d’amener un cube rouge, par exemple, mais il ne faut pas lui en vouloir s’il n’arrive pas à le faire de suite; parfois, les enfants autistes répondent avec retard, et donc si dix minutes après il vous amène le fameux cube rouge, n’oubliez pas de le féliciter chaleureusement.

Les comparaisons

Une fois la première couleur assimilée, il faut en introduire une seconde. Vous pouvez répéter les exercices si dessus pendant quelques temps (pour le jaune, par exemple).

Une fois la seconde couleur comprise, il faut essayer de faire des exercices de comparaison, en lui expliquant la notion de « pareil » et de « différent ». Par exemple, faire deux tas de cubes différents pour chaque couleur, en guidant sa main s’il se trompe.

Jeux pour travailler les couleurs

Apprendre les couleurs avec ColorinoCubes
Cubes magiques Brio, jouets premier âge en bois
Baril de 75 cubes en bois Heros (différentes formes genre petite ville)
50 cubes couleur en bois (Beeboo)

Pâte à modeler
Sacoche de pâte à modeler (Play Doh)
12 pots de Pâte à modeler (en promo)

Jeux éducatifs
Formes et couleurs (Ravensburger)
Colorino (Ravensburger)

Le colorino est un jeu fantastique pour apprendre les couleurs: il faut apprendre à poser les capsules de couleur sur la couleur correspondante du dessin qui est placé dessous. De plus, ça fait travailler la psychomotricité fine et la coordination oculo-manuelle grâce à la manipulation des capsules.

Livres
Les couleurs (Imagerie des bébés)
Les couleurs d’Elmer (David McKee)
T’choupi reconnaît les couleurs (Thierry Courtin)
J’apprends les couleurs avec Mimi (Lucy Cousins)

Apprendre les couleurs avec le <a href=Et bien sûr, je vous recommande absolument le stylo TAG pour travailler les couleurs, avec le livre sur Elmer, l’éléphant bariolé. Il y a des exercices sur les couleurs très sympathiques pour les enfants, et ce jeu est génial pour travailler la compréhension.

Si je n’avais qu’un seul jeu à recommander, ce serait celui-là, qui peut être réutilisé pour de nombreux apprentissages par la suite. De plus, il y a plusieurs thèmes disponibles selon l’âge, le sexe et les intérêts de votre enfant. C’est donc un très bon investissement, et ce jeu intéressera votre enfant et le fera travailler, seul ou avec votre accompagnement, des points clés pendant plusieurs années.

BONUS: Associer le pointage du doigt à l’apprentissage

Les enfants autistes ne savent généralement pas pointer du doigt. Il peut être avisé de profiter de l’apprentissage des couleurs pour travailler avec eux le pointage.

Lorsque vous dites une couleur, pointez-la du doigt. Ensuite, demandez-lui de vous montrer la même couleur, et prenez doucement sa main en lui faisant faire le geste de pointage. Répétez alors la couleur, et félicitez-le, jusqu’à ce qu’il pointe de son propre chef.

Le coin des conseils des parents

Grâce, notamment, au colorino et au stylo TAG, Matthieu connait maintenant bien ses couleurs. Il arrive à les dire, et parfois à les pointer du doigt (généralement quand nous arrivons à le motiver suffisamment). Nous travaillons aussi les classements par couleur avec ses divers jouets.

Et vous? Comment travaillez-vous, ou avez-vous travaillé les couleurs avec votre enfant? Avez-vous du matériel à nous recommander, ou des méthodes intéressantes à partager? Parlez-nous en dans les commentaires de l’article.