Alicia m’a fait passer un texte sur les « régimes sensoriels », qui m’a beaucoup fait penser aux ateliers psychomotricité/orthophonie que nous avons fait faire à Matthieu l’année scolaire dernière, et qui lui avait, non seulement beaucoup plu, mais aussi beaucoup profité. Je souhaite le partager avec vous.

Le but du régime sensoriel

Permettre à  l’enfant d’intégrer les stimuli sensoriels à travers des activités et lui permettre d’apprendre à jouer, à intéragir et à communiquer.

Objectifs du régime sensoriel

Permettre aux parents d’aider leur enfant à recevoir les informations sensorielles de manière effective et pouvoir atteindre un niveau de comportement optimal (être alerte, calme et organisé) nécessaire pour l’apprentissage, le jeu et l’intéraction.

Le régime sensoriel

Le régime sensoriel est basé sur l’idée que chaque individu recquiert un niveau d’activité et de sensation nécessaires pour être le plus alerte, adaptable et réceptif possible. C’est un peu comme un régime alimentaire, il est nécessaire d’avoir tous les apports vitaminiques et minéraux nécessaires pour que le corps fonctionne de manière optimum.

Ce régime doit être utilisé toutes les deux heures pendant la journée pour aider l’enfant à développer ses sens et réguler son niveau d’activité tout au long de la journée. Ce programme doit être suivi pendant 2 à 4 semaines, au bout desquelles il sera adapté pour réduire les niveaux d’anxiété (surtout avant les repas et au moment du coucher) où quand l’enfant a besoin d’un minimum de concentration (avant un apprentissage, une visite chez un thérapeute, etc…) ou bien quand il y a hyperactivité.

Programme

  • Peu de temps après le réveil, avant le petit déjeuner
  • Milieu de matinée
  • Avant le déjeuner
  • Milieu d’après-midi
  • Avant le dîner
  • Avant le coucher

Choisir une activité  dans l’un des 4 domaines suivants. Travailler les activités dans l’ordre énoncé. Chaque activité doit durer entre 5 et 10 minutes.

Mouvements giratoires

Ce sont des mouvements rapides, irréguliers et non rythmiques, circulaires et giratoires. Ils ont pour but de fournir à l’enfant les sensations désirées pour stimuler le cerveau et appréhender les stimuli sensoriels que l’environnement peut lui envoyer.

  • Assoir l’enfant sur une chaise ou un tabouret tournant, ou encore un tourniquet, et la faire tourner, tout en la tenant.
  • Utiliser une patinette ou un skateboard pour recréer des mouvements de départs et d’arrêts dans différentes directions
  • Faire tenir une corde ou un morceau de tissu solide à l’enfant pour l’emmener dans différentes directions.

Mouvements linéaires

Lorsque les sens sont en éveils (grâce aux activités giratoires), les activités suivantes aideront l’enfant à se calmer et à organiser ses sens:

  • le balancer sur une balançoire,
  • le balancer dans un rocking chair,
  • faire l’activité « Bateau sur l’eau » avec l’enfant sur les genoux ou par terre (poussez et tirez, comme si vous ramiez),
  • imiter des démarches d’animaux, par example le lapin (en sautant), le crabe (sur le côté), la grenouille (en sautillant) ou le kangourou,
  • faire allonger l’enfant sur un gros ballon (type grossesse/yoga/psychomotricien) et aller d’avant en arrière,
  • faire sautiller l’enfant sur un trampoline ou s’assoir et se lever du ballon yoga.

Travailler le poids et l’équilibre

  • Faire la brouette en prenant les pieds de l’enfant et le faisant marcher sur les mains, ou bien le faire ramper dans des tunnels (fabriqués maison) ou des boites
  • Mettre un objet lourd (mais pas trop lourd) dans une poussette de poupée et faire pousser la poussette par l’enfant
  • Faire porter à l’enfant un sac à dos rempli (mais pas trop lourd) ou bien lui faire porter des bracelets-poids aux poignets et pieds lorsque l’enfant est assis à faire une activité différente
  • Lui passer un objet assez lourd, rapidement
  • Jouer à tirer sur une corde avec l’enfant (tirer et pousser)
  • Trampoline
  • Lui faire faire du tricycle, grimper sur des installations pour enfants dans les parcs, etc.

Activités massage/pression

  • Pratiquer un massage assez ferme sur l’enfant
  • Enrouler l’enfant dans des couvertures (comme pour en faire un hot-dog) et le serrer assez fort (pas trop quand même!) (NDLR: pas de draps froids et mouillés, on ne parle pas du packing!)
  • Faire jouer l’enfant avec des matériaux résistants (pâte à modeler, argile, balle en mousse) – le but est que l’enfant pince, serre, trouve des choses, enfonce ses doigts, etc.
  • Asseyez l’enfant entre vos jambes pour lui lire un livre, tout en l’entourant de coussins (beaucoup de coussins) afin qu’il sente le feedback de son corps et soit calme.

Mes impressions sur ces activités

Je pense que ces activités peuvent être amusantes pour l’enfant autiste, à condition de les lui proposer de manière ludique et de se fier à ses réactions pour savoir si on peut continuer ou pas. Je n’irais pas jusqu’à faire ça toutes les deux heures comme ils le préconisent, mais une fois de temps en temps (une fois par jour, ou deux ou trois fois par semaine) me semble intéressant.

J’y rajouterais d’autres activités sensorielles comme:

  • les activités auditives: instruments de musique, chants, histoires à raconter, etc.
  • les activités visuelles: les couleurs, le mouvement, la beauté des choses (les bulles de savon, par exemple, plaisent souvent aux enfants)
  • les activités olfactives: sentir diverses odeurs, apprendre à les reconnaître (de la menthe, de la verveine, l’odeur des fleurs, etc.)
  • les activités gustatives: manger divers aliments (sucré, salé, amer, piquant, mous, croquants, liquides, etc.)
  • les activités tactiles: toucher des matières différentes (par exemple: du velours, de la semoule, de la toile à émeri, des plumes, etc.)

Évidemment, ceci ne peut pas remplacer une prise en charge par des professionnels de la santé, mais peut être une expérience amusante avec votre enfant, afin de lui faire découvrir des sensations différentes de celles qu’il a d’habitude.

Trouvez-vous ces activités intéressantes? Quelles autres activités sensorielles proposez-vous, ou souhaiteriez-vous proposer à vos enfants?