Je lisais récemment un article d’Anne Idoux-Thivet sur son blog Écouter l’autisme, suite de son livre éponyme, à propos de mettre les règles par écrit.

Comme toujours, son expérience et ses astuces sont toujours très intéressantes, et je vous recommande de suivre ses articles (et de lire son livre)!

C’est une idée que j’avais déjà exposé ici dans les commentaires (je ne retrouve plus où), et qui me semble pertinente pour les enfants autistes capables de lire.

Mais pourquoi s’arrêter là? Tous les enfants n’étant pas au niveau du Matthieu d’Anne, il est aussi possible, comme on le fait pour détailler une action (défaire les scratchs, enfiler la chaussure, tirer la languette, faire rentrer le talon, fermer les scratchs pour mettre ses chaussures), de mettre les règles par écrit avec des pictogrammes pour les enfants qui ne lisent pas.

Il est essentiel de choisir des pictogrammes adaptés qui décrivent l’action désirée, et qui soient très clair.

À chaque fois que l’enfant fait le comportement que l’on essaie de réduire, il faut faire référence à la règle écrite que vous aurez affiché bien en évidence (de préférence sur le lieu où le comportement inadapté ou gênant se produit le plus souvent). Le panneau de la règle doit rester en place tant que l’enfant n’a pas complètement abandonné le comportement gênant, ou complètement adopté le comportement désiré.

Une fois que la règle est en place, il faut l’enforcer dès que l’enfant n’agit pas comme il devrait. Il faut éviter le plus possible de se dire que « pour une fois » on va laisser passer ou faire semblant de ne rien voir. Une fois édictée, la règle doit être respectée le plus souvent possible, sous peine que ça ne fonctionne pas par la suite, et que le comportement ne change pas dans le sens que nous désirons. Évidemment, il y aura des fois où le comportement se fera dans votre dos, ou en votre absence, mais en enforçant régulièrement la règle, il devrait diminuer (ou augmenter si c’est un comportement désiré).

Lorsque le comportement désiré est apparu, ou le comportement gênant a disparu, vous pourrez après quelque temps expliquer à l’enfant que la règle existe toujours, et ranger le petit panneau dans une boîte des règles comprises (d’où vous pourrez la ressortir occasionnellement en cas de récidive). Ne pas hésiter à récompenser l’enfant quand un comportement devient correct, et à en faire l’éloge devant lui à la famille, aux amis et aux intervenants qui s’occupent de lui.

Comment faites-vous respecter les règles chez vous? Avez-vous un système de panneaux? Ou bien les enforcez-vous par la guidance et la répétition? Parlez-nous-en dans les commentaires.