C’est apparemment un sujet qui touche beaucoup de personnes, car nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises dans les commentaires, et il  a beaucoup de monde qui arrive sur le site avec cette question: comment photographier un enfant autiste? C’est une tâche difficile, car ils ont tendance à beaucoup bouger, ou à tourner leur tête au moment où on veut prendre la photo.

Quels sont les styles de photos que vous ne pouvez pas louper?

Ses doigts en train d'essayer d'attraper l'appareil photo

Son dos

Un bout de sa tête, floue

Un bout de bras, de jambe ou de pied

L'endroit où il se trouvait une seconde avant

Comme vous en êtes certainement conscient, vu leur difficultés à rester en place, il est plutôt difficile de prendre des photos correctes de son enfant autiste. Mais tout n’est pas perdu!

Trucs et astuces pour photographier un enfant autiste

Un bon appareil photo

Déjà, je vous recommande de prendre un appareil photo numérique, car le nombre de photos que l’on peut prendre augmente les chances d’en réussir quelques unes (et vous pouvez toujours effacer les photos ratées, ou les garder comme moi pour rigoler plus tard).

Il vous en faut un qui ne fasse pas la mise au point trop longtemps, car c’est ce qui donne le temps à nos enfants autistes de se carapater. Personnellement, j’utilise un Nikon Coolpix et j’en suis plutôt contente!

Pour ceux qui ont plus d’argent à dépenser (et plus de place dans leur sac), un bridge ou un reflex peuvent être bien aussi.

Ma préférence reste tout de même au numérique pour sa taille et sa capacité à prendre beaucoup de photos (si vous essayez avec un appareil photo à développement, bonne chance, j’espère que votre porte-feuille est bien rempli!).

Profiter de son sommeil

Mon fils ne dort pas beaucoup, et a eu pendant longtemps une tendance à se réveiller dès que je faisais un pas dans sa chambre, j’ai donc eu beaucoup de mal à le filmer ou à le photographier pendant son sommeil durant ses premières années. Maintenant, il fait rarement la sieste, mais si par hasard il s’écroule après manger, j’en profite toujours pour attraper l’appareil photo et faire quelques photos ni vue ni connue.

Attendre qu’il soit occupé à autre chose

Le truc, c’est d’être plus silencieux et discret qu’un ninja, et de se placer au bon endroit l’air de rien pour pouvoir sortir l’appareil photo au moment opportun. Parfois, l’occupation est tellement prenante qu’on a le temps de faire quelques bonnes photos.

En profiter quand il est coincé quelque part

Dans la baignoire, sur le pot, attaché dans son siège auto? Si vous en avez l’occasion, attrapez l’appareil photo et profitez-en pour faire de beaux portraits en cadrant sur son visage, afin que les objets environnants ne soient pas trop visibles (afin d’éviter de montrer le papier toilettes ou la boîte de tampons).

Avoir l’appareil photo prêt pour une utilisation rapide

Parfois, la scène est trop belle et c’est chouette d’avoir l’appareil photo à portée de main pour l’immortaliser. Pour ça, vous voudrez sûrement vous procurer un appareil photo qui ne met pas trop longtemps à s’allumer (là encore, le Nikon Coolpix est un bon compromis).

Matthieu a fini par accepter, petit à petit, d’essayer de poser pendant quelques secondes, à force de le lui demander. Cela vaut le coup de toujours essayer de réclamer deux ou trois secondes de calme pour prendre une photo, afin d’habituer votre enfant.

Quelles sont les plus belles photos que vous ayez prises de votre enfant autiste? Partagez-les avec nous sur la page Facebook d’Autisme Infantile, et partagez vos trucs et astuces dans les commentaires.