En avant les crocobics!

La direction départementale de la cohésion sociale de la préfecture de Paris organise le 15 Décembre prochain accueille Églantine Emeyé dans le cadre d’un colloque sur la prise en charge du handicap et notamment de l’autisme.

Voilà. On y est. La jolie maman, qui elle, a le temps de se pomponner, d’avoir les dents bien blanches et un sourire béat, de soigner ses relations dans les medias—puisque d’autres s’occupent à sa place de son rôle de mère d’enfant polyhandicapé—prend en main la représentativité des parents d’enfants autistes, et porte désormais—face à ceux qui décident, déboursent, et organisent—le visage et la voix de nos familles.

À force de la fermer, à force de débattre dans des groupes fermés, à force de la jouer sérieux—surtout pas d’hystérie, soyons respectables!—les professionnels des médias, ceux qui font du bruit, sont beaux et bien attendrissants, nous sont passés devant.

ET NOUS REPRÉSENTENT, VOUS REPRÉSENTENT! BORDEL!

Voulez-vous que votre voix soit portée par une personne qui milite pour le packing, qui est favorable à l’institutionalisation, qui est convaincue qu’un enfant polyhandicapé et autiste d’une dizaine d’année vit mieux à 800 kilomètres de sa famille?!

Ici, nous ne sommes pas d’accord.

Nous militons pour une société inclusive, pour que les autistes vivent au sein de leur famille, avec le soutien nécessaire, soutien éducatif qui vise, quelque soit l’atteinte de la personne, l’épanouissement de ses potentiels.

Nous militons pour l’école pour tous si les familles le souhaitent.
Nous militons pour un job pour tous s’ils le souhaitent.
Nous militons pour un loisir pour tous, avec les autres, parmi les autres.
Nous militons pour qu’aucun parent ne doivent se séparer chaque semaine de son enfant.
Nous militons contre les pratiques non recommandées par la Haute Autorité de Santé (HAS), et notamment le packing.

Églantine, tu n’es pas notre copine.

Oui ne te jugeons, parce que tu ne nous a pas émus. Ton livre nous a mis en colère, et les larmes que nous avons versées en le lisant sont pour toutes celles qui se battent seules, comme des furieuses, pour donner à leur enfant autiste une éducation telle qu’on la pratique ailleurs qu’en France, et pour qu’il échappe à la gangue institutionnelle.

Tu viens de flinguer des décennies de combat, Églantine, pour te sentir mieux avec ta culpabilité. Certaines partagent peut être ton point de vue. Mais pas moi, pas nous.

« Zéro sans solution » n’est pas synonyme de solution-poubelle.

Si vous refusez que Églantine Eméyé vous représente, nous vous proposons l’action suivante:

Envoyez un e-mail à l’adresse suivante:
(pas de message d’insulte, pas d’agressivité inutile)

soazig.piou@paris.gouv.fr

Chère Madame Piou,

Autisme Infantile regrette que vous invitiez Églantine Emeyé dans un colloque qui doit définir la place du handicap dans la société.

Cette mère a fait le choix de l’institutionnalisation pour son enfant, elle ne me représente pas.

Je vous prie de bien vouloir tenir compte de ma voix et de porter des actions tournées vers l’inclusion, l’éducation, et l’épanouissement de la personne handicapée et autiste.

« Zéro sans solution » n’est pas synonyme de solution-poubelle.

En vous en remerciant,

Signez de votre nom et envoyez!

Mise à jour du 27 novembre 2015 à 17h30

Par Nathalie:

À peine six heures après, nous avons gagné, mes crocobics!

Grâce à votre action et votre participation à nos opérations, on va faire bouger la balance dans le bon sens!

Madame, Monsieur,
La Conférence du 15 décembre sur le thème « le handicap aujourd’hui, le handicap demain, quelle place au sein de notre société ? » à laquelle vous avez été convié-e se veut être un moment d’échange sur le handicap entendu au sens large.
Consciente du risque de focalisation de cette conférence sur le sujet de l’autisme, Madame Églantine ÉMÉYÉ a eu l’élégance de proposer d’annuler sa participation.
Nous lui en sommes reconnaissants et maintenons bien sûr à son égard notre invitation à prendre part à cette conférence au sein du public.
En conséquence, le programme modifié de la conférence vous sera envoyé dans les prochains jours.
D’ores et déjà, nous vous informons que Monsieur Étienne PETITMENGIN et le Docteur Philippe DENORMANDIE confirment leur participation à la table ronde.
Bien cordialement,
Soazig PIOU

Et comme le dit si bien Béatrice… « Maintenant on ne la laisse plus passer nulle part, qu’on se le dise! » 😀