Je vais exprimer mon opinion aujourd’hui à propos de ce que j’appelle les non-causes de l’autisme. Ce ne sont pas des faits scientifiques, ce ne sont que mes opinions, mais j’espère que ça ouvrira un débat. Je vous invite à donner votre propre opinion dans les commentaires, dans le calme et le respect de chacun.

J’entends souvent des théories sur les causes de l’autisme. Pour chacune d’entre elle, les études et la recherche scientifique n’a rien prouvé: soit aucune recherche n’a été faite (ou terminée) sur le sujet, soit plusieurs études se contredisent (et chaque théorie a ses partisans).

Voici mon opinion, mes « croyances » sur quelques unes de ces théories. Elle n’engage que moi, je ne souhaite pas les établir comme étant la vérité, mais j’aimerais entendre vos opinions à ce propos. Puisse cet article être le lieu d’un débat constructif.

La vaccination

Je pense que l’autisme a une cause génétique. De plus en plus de recherches scientifiques tendent à démontrer des gènes de l’autisme. La vaccination, selon moi, ne peut pas être la cause de l’autisme.

Le fait que l’autisme soit fréquemment diagnostiqué aux 18 mois de l’enfant n’a pas de rapport avec la vaccination, qui se fait à ce moment-là. Pour Matthieu, en revoyant les vidéos et les photos de l’époque, je revois les mêmes signes autistiques depuis la naissance: pas de regard, du flapping… avant et après la vaccination.

Cela dit, est-ce que pour certains enfants porteurs du gène de l’autisme, certaines choses contenues dans la vaccination ne pourrait pas exacerber les signes? Aucune étude ne le prouve pour l’instant.

Je pense qu’il est très important de vacciner ses enfants, dans la limite du raisonnable. Si on est un peu inquiet, si on pense que l’autisme peut avoir un rapport avec la vaccination, peut-être peut-on retarder légèrement la vaccination, jusque après les deux ans de l’enfant? La pédiatre de mes enfants m’a dit que c’était tout à fait possible pour le ROR (Rougeole Oreillons Rubéole), le vaccin qui est accusé.

L’intolérance au gluten et autres allergies

Je suis tout à fait contre l’idée de mettre tous les enfants autistes au régime sans gluten, sans caséine, sans lactose, ou autre. Ces régimes ne doivent être mis en place qu’après examens complets faits par des médecins spécialisés, et pas sur un coup de tête.

Cela dit, je suis persuadée que pour certains enfants autistes, qui ont effectivement ces allergies (ou intolérances), cela peut avoir un effet bénéfique. Je lisais récemment que parfois, certains troubles du comportement chez l’enfant autiste viennent d’un mal-être, une souffrance physique. Quand on a une allergie ou une intolérance, on a des moments douloureux, voire même dangereux pour la santé selon la gravité de l’allergie. Un enfant autiste qui souffre se manifeste par des troubles du comportement plus ou moins graves, parce qu’il ne sait pas communiquer sa souffrance pour qu’on essaie de le soulager.

Je pense que ça vaut le coup de faire faire les examens à votre enfant si par exemple il a des troubles du comportement graves (se mutiler, se taper la tête contre le mur, taper les autres, hurler, etc.). Peut-être que si une allergie/intolérance est détectée, un régime pourra aider.

Les mauvais rapports mère-enfant

Ah, c’est facile de dire que l’autisme est dû aux mauvais rapports mère-enfant. La psychanalyse a fait beaucoup de mal aux mamans.

Je suis la première concernée là-dessus, moi aussi j’ai eu droit à ce genre d’atrocités. Matthieu ne parlait pas parce que je ne m’occupais pas assez bien de lui. Je passais déjà toute la journée avec lui et toute la nuit debout à le bercer, lui chanter des berceuses, parce qu’il ne dormait pas. Je ne m’occupais pas aussi bien de mon fils que de ma nièce, que je gardais chez moi à l’époque, parce que je ne l’aimais pas autant. Matthieu était désobéissant parce que j’étais une mauvaise mère. Ces accusations m’ont laissé de graves cicatrices. C’est facile d’accuser les mamans. C’est surtout cruel.

Et les enfants autistes qui n’ont pas de maman? Sur qui se reporte la faute? L’absence de la mère, je parie. C’est horrible de faire ça aux mamans. Je ne dis pas que certaines ne sont pas des mères indignes: il y en a et il y en a toujours eu. Mais ce genre d’accusations infondées peut détruire des personnes qui tentent de faire de leur mieux pour leurs enfants.

Et vous, que pensez-vous de la vaccination, des régimes et des mauvais rapports mère-enfant? Partagez vos opinions dans les commentaires, dans le respect et en gardant une atmosphère amicale.