Cet article fait partie d’une série sur les troubles du développement sensori-moteur (perturbations sensorielles).

La plupart des informations contenues dans ces articles sont tirées du livre La Personne autiste et le syndrome d’Asperger écrit par Jean-Charles Juhel et Guy Héraut.

L’enfant autiste atteint d’une hyposensibilité tactile peut avoir un ou plusieurs de ces comportements:

  • il ne semble pas conscient des sensations sur les différentes parties de son corps
  • il aime les stimulations tactiles répétitives
  • il touche de façon excessive les objets ou les personnes
  • il mord ou suce les objets de manière excessive
  • il met ses mains dans sa bouche régulièrement
  • il lèche ou mord certaines parties de son corps

Matthieu a eu une période très courte où il se mordait les mains, mais comme je le lui ai interdit régulièrement, l’empêchant de le faire, c’est une manie qu’il a perdu.

Par contre, il met régulièrement les objets à la bouche, les mordant ou les suçant dès que j’ai le dos tourné.

Contrairement à certains enfants autistes qui ne sentent pas la douleur, Matthieu montre des signes de souffrance s’il se cogne: il pleure rarement, mais il a tendance à se frotter là où ça a cogné, ou bien à me mettre la main dessus pour me faire comprendre qu’il s’est fait (très) mal.

Votre enfant a-t-il une hyposensibilité tactile? Quels en sont les causes, et quelles en sont les conséquences? Comment le vivez-vous au jour le jour, et comme aidez-vous votre enfant à surmonter ou à s’adapter à ce handicap?