Cet article fait partie d’une série sur les troubles du développement sensori-moteur (perturbations sensorielles).

La plupart des informations contenues dans ces articles sont tirées du livre La Personne autiste et le syndrome d’Asperger écrit par Jean-Charles Juhel et Guy Héraut.

Matthieu a une hyposensibilité auditive. Les comportements suivants sont presque quotidiens chez lui, même si nous travaillons à les réduire:

  • il crie fréquemment, et émet régulièrement des sons
  • il aime les jouets qui font du bruit
  • il aime les sons répétitifs et forts
  • il aime frapper les objets contre les tables, meubles, murs ou planchers
  • il aime coller son oreille contre les surfaces qui produisent des vibrations (par exemple, le lave-linge)
  • il aime la foule

Tous ces comportements sont plutôt difficiles à réduire, et ils demandent une attention quasiment constante. Si votre enfant est tout petit, il faudra peut-être le maîtriser physiquement (en faisant doucement, toutefois) pour l’empêcher de les faire.

Les cris et petits bruits, en particulier, peuvent être très épuisants pour les parents et la fratrie. Quand l’enfant autiste est non-verbal, cela n’aide pas, mais s’il arrive à acquérir le langage cela peut améliorer les choses. On peut alors lui demander de parler à la place de crier.

Votre enfant a-t-il une hyposensibilité auditive? Quels en sont les causes, et quelles en sont les conséquences? Comment le vivez-vous au jour le jour, et comme aidez-vous votre enfant à surmonter ou à s’adapter à ce handicap?