Cet article fait partie d’une série sur les troubles du développement sensori-moteur (perturbations sensorielles).

La plupart des informations contenues dans ces articles sont tirées du livre La Personne autiste et le syndrome d’Asperger écrit par Jean-Charles Juhel et Guy Héraut.

Un enfant avec une hypersensibilité auditive peut avoir un ou plusieurs de ces comportements:

  • se bouche les oreilles
  • a peur de certains bruits (par exemple: la foule, le trafic, le bruit de la mer, le vent, le cris de certains animaux)
  • est sensible au bruit continu et aigu (par exemple: ventilateur, séchoir à cheveux, climatiseur)
  • est sensible au faible bruit (par exemple: néon, bruits de l’horloge électrique)
  • n’aime pas qu’on lui parle fort

En cas d’hyperacousie

Si l’enfant a une hyperacousie, il faut tenter de rééduquer progressivement son système auditif, et éviter le silence. Il faut éviter de laisser les enfants s’isoler, ou leur permettre de porter des boules quiès si possible.  Mêmes si cela les soulage temporairement, au final cela va amplifier la perception des sons et donc augmenter l’hyperacousie.

Selon moi, il faut essayer de réhabituer les oreilles aux bruits de la vie courante, très progressivement, et ce même si ce sont des bruits qui sont perçus comme inconfortables ou douloureux. Les rééducations doivent être très courtes, car le danger d’un bruit ne vient pas seulement de sa force mais aussi de temps auquel on y est exposé.

Il faut profiter, si votre enfant est encore très jeune, de sa grande plasticité cérébrale pour le stimuler et entraîner une normalisation des centres auditifs.

Votre enfant a-t’il une hypersensibilité auditive? Quels en sont les causes, et quelles en sont les conséquences? Comment le vivez-vous au jour le jour, et comme aidez-vous votre enfant à surmonter ou à s’adapter à ce handicap?