Archives (5)Cette semaine, j’ai eu très peur. J’ai rattrapé mon fils in extremis avant qu’il ne s’élance sur la route, inconscient des voitures qui passaient et qui risquaient de l’écraser.

La plupart des enfants autistes n’ont pas conscience du danger. Certains enfants neurotypiques non plus, mais la différence est que les enfants autistes ne vont pas s’arrêter pour réfléchir s’ils entendent la panique dans la voix de leurs parents.

Les enfants autistes ont aussi tendance à ne voir que les détails, et pas les scènes dans leur ensemble. Leurs grandes capacités à s’échapper font qu’ils sont encore plus exposés au danger que les autres enfants.

En tant que parents, intervenants ou tout simplement personne en charge de l’enfant autiste, il nous incombe de veiller à ce qu’il n’y ait pas de possibilité de se mettre en danger, et c’est très difficile.

J’ai beau rappeller constamment les règles de sécurité à mon fils (attendre que le petit bonhomme soit vert pour traverser la rue, ne pas courir sur la route, me donner la main quand on marche dans la rue, m’attendre avant de sortir de l’immeuble, ne pas se pencher par dessus la balustrade, etc.), il ne les intègre pas encore suffisamment pour que je puisse être sereine.

Qu’en est-il de vos enfants? Ont-ils la notion de prudence? Est-ce que vous avez réussi à leur faire comprendre les règles, et si oui comment?