Voici mon expérience du premier jour de l’opération pipi/caca dans les toilettes avec mes deux fils: Matthieu (4 ans, autiste) et Julien (2 ans). Ce n’est pas la première fois que j’essaie de rendre Matthieu propre, par contre c’est la première fois pour Julien. J’espère que je vais y arriver avec les deux cette fois-ci.

De 9 heures à 10 heures

J’ai passé une heure dans les toilettes avec les petits. Je les ai mis sur les toilettes et le pot chacun leur tour pendant une heure, en les récompensant lorsqu’ils faisaient pipi avec des renforçateurs alimentaires (bonbons et jus de fruits), ainsi qu’avec une gommette à coller sur un dessin à chaque pipi fait. Julien a eu un accident, Matthieu aucun.

De 10 heures à 12 heures

J’ai mis un timer toutes les dix minutes, et j’ai encouragé mes fils à aller sur le pot à chaque fois qu’il sonnait. J’ai continué les renforçateurs alimentaires (si ils prennent du poids on saura d’où ça vient!), je les ai grandement félicités à chaque fois qu’ils y sont allés. Julien a eu six accidents (normal, il débute), et Matthieu aucun.

Au bout de quatre slips mouillés, j’ai décidé de laisser Julien cul nu, et de le faire asseoir sur une alèse quand il est sur le lit (qui nous sert de canapé pendant la journée). On dirait qu’il a moins d’accident comme ça, peut-être qu’il confondait le slip avec la couche.

Les deux ont commencé à me dire « pipi » (ou « faire pipi » pour Matthieu), lorsqu’ils veulent y aller. Je soupçonne Matthieu de se forcer un peu pour avoir un bonbon, de temps en temps, mais je continue tout de même les renforçateurs pour qu’il prenne l’habitude.

La partie qui me fait peur, c’est les selles. Matthieu a toujours refusé de les faire dans le pot ou les toilettes, et je sais qu’il est capable de se retenir longtemps si je le surveille pour le choper au bon moment et le coller aux toilettes.

De 12 heures à 14 heures

Mise en couche de Julien: c’est l’heure du repas, donc pas franchement le moment d’en mettre partout – surtout que nous vivons à quatre dans un tout petit appartement, et que pour gagner de la place nous n’avons pas de table et nous mangeons assis sur le lit. Puis départ à la sieste pour Julien, qui en fait encore, alors que Matthieu n’en a jamais fait. Je fais bien de l’avoir mis en couche, puisqu’il revient une vingtaine de minutes après avec celle-ci remplie de caca liquide (conséquence d’un régime alimentaire constitué de liquides – monsieur Julien ne peut pas voir les morceaux en peinture).

Matthieu m’épate, il est propre depuis ce matin et même s’il réclame quelques passages aux toilettes « pour rien » pour avoir un bonbon, globalement il ne triche pas trop et a fait tous ses pipis aux toilettes jusqu’à présent.

De 14 heures à 16 heures

Timer mis tous les quart d’heures. Matthieu n’a pas de problème pour rester propre, mais je l’ai surpris à pousser dans un coin, et quand je l’ai amené aux toilettes il n’a pas voulu faire ses selles.

De 16 heures à 17 heures

Matthieu a profité d’un moment d’inattention (zut!) pour commencer à faire ses selles dans son slip en s’isolant dans un coin. Je lui ai montré que le caca va dans les toilettes. J’ai l’impression qu’il a fini de faire ses selles sur les toilettes, mais pour en être sûre j’aurais dû tirer la chasse après y avoir jeté le caca de son slip, ce que je ne manquerai pas de faire la prochaine fois.

Matthieu a été frustré de ne pas avoir de bonbon, ce qui m’a donné une occasion de plus de lui expliquer qu’on ne fait pas ses besoins dans son slip.

De 17 heures à 18 heures

Matthieu a eu un petit accident. Il est venu tout de suite me dire qu’il a trempé son slip. Je lui ai rappellé que ses activités de doivent pas l’empêcher d’aller aux toilettes s’il en ressent le besoin. Beaucoup de « coups pour rien » en fin de journée, on voit que la fatigue arrive: le petit devient infernal et court tout nu partout, et le grand fait des allers-retours pour rien à la salle de bains.

Matthieu a fini son caca dans son slip pendant que je m’occupais du petit frère… Il cherche sciemment à ce que je ne le voie pas. Comment réagir, comment le faire changer de comportement? Ça me désespère un peu.

Bilan de la journée

Pas trop mauvaise journée, à part à la fin, où c’est devenu du grand n’importe quoi. Demain, il va y avoir une petite partie de la journée en couches puisque nous allons à la prise en charge de Matthieu et de Julien en fin de matinée et en début d’après-midi, mais sinon on va reprendre le rythme d’aujourd’hui avant et après les rendez-vous. Souhaitez-moi du courage, je sens qu’il va m’en falloir quelques tonnes…